Dépendance au Jeu: Comment Prévenir?

Rang:

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

(9 joueurs ont voté)

Top 3 Casinos à jouer en argent réel
1 $1000
2 N/A

La dépendance au jeu a maintenant pris l’ampleur d’une véritable épidémie, et cela s’observe non seulement chez les enfants et les adolescents, mais aussi chez les adultes. Une telle manie est considérée comme une conséquence de pathologies psychologiques importantes. À l’aide des jeux informatiques, les gens essaient de s’éloigner des situations passionnantes de leur vie ou de remplacer un certain élément manquant: l’attention des proches, l’absence de l’amour et le statut social. Environ 70% des enfants sont impliqués dans des jeux dont les thèmes sont violents. Tuer est l’élément principal et le but du jeu. Ils commencent à confondre une réalité réelle et virtuelle.

Dans cet article, nous examinerons les raisons de l’addiction au jeu, nous considérerons quels en sont les symptômes et nous tenterons de trouver des solutions pour se protéger contre cette maladie.

❗ ❗ Chez Casino HEX, nous promouvons toujours un jeu raisonnable et mettons tous les joueurs au défi de jouer consciemment et de manière responsable. S’il vous plaît, arrêtez de jouer dès que vous ressentez les premiers signes de dépendance au jeu. ❗ ❗

Raisons de Dependance

Le mécanisme physiopathologique de la dépendance aux jeux est basé sur la stimulation de certains centres de plaisir dans le cerveau. L’état pathologique donné peut se manifester sous la forme d’une sensation d’euphorie lors de la visite du monde virtuel. Les patients souffrant d’une dépendance à l’ordinateur ne peuvent pas planifier la durée de leur séjour à l’ordinateur. Pour stimuler l’activité intellectuelle, ils commencent à consommer de grandes quantités de boissons contenant de la caféine et d’autres psychostimulants.
Les raisons possibles de la dépendance sont:

  • Une variété de troubles mentaux (psychopathie).
  • Les particularités du caractère humain, la complexité, la timidité, conduisent souvent à l’apparition de telles dépendances.
  • Beaucoup de gens par le biais de jeux veulent réaliser leurs fantasmes et leurs peurs d’enfance.
  • La déficience de la communication. Ce problème est très pertinent chez les enfants et les adolescents dont les parents sont constamment occupés au travail.
  • Les conflits intrafamiliaux. Souvent, pour éviter les scandales familiaux, les gens sont plongés dans un monde imaginaire, ce qui ne fait qu’aggraver la situation.
  • Les phobies sociales, lorsqu’une personne a peur des relations interpersonnelles et de la société réelle. Les jeux informatiques l’aident à s’éloigner de la vie réelle, à se sentir utile et fort. L’ordinateur devient son compagnon et son ami.

Le développement de l’addiction au jeu est progressif et peut durer 3 ans. À chaque étape, certains troubles mentaux se développent. Au début, le joueur n’est pas différent des personnes en bonne santé, puis il devient trop impulsif, il développe une tendance aux obsessions. Cela conduit à un trouble mental persistant. Le manque de maîtrise de soi et les changements dans l’autocritique provoquent la désintégration de la personnalité. La perte des valeurs morales conduit à un état de colère, à l’oppression des états émotionnels positifs, le joueur devient indifférent à la souffrance humaine et à toutes sortes de problèmes sociaux.

Symptômes de l `addiction

Il est intéressant de noter que la dépendance au jeu se produit souvent chez des personnes qui ont souffert de traumatismes crânio cérébraux et de maux de tête périodiques. Leur cerveau est le plus sensible au stress qui se produit pendant le jeu.

La dépendance au jeu peut se manifester sous l’une des deux formes suivantes: socialisée et individualisée.
La forme individualisée est la pire variante, elle se caractérise par la perte de contacts avec les autres. Une personne passe beaucoup de temps devant l’ordinateur ou la machine à sous, le besoin de communiquer avec sa famille, ses amis et d’autres personnes ne se pose pas. Le jeu et tout ce qui y est associé, devient une sorte de drogue (on doit prendre régulièrement une autre « dose »). Sinon, il y a un « retrait » sous forme de dépression, d’irritabilité accrue. La forme socialisée se caractérise par la préservation des contacts sociaux. Les personnes souffrant d’une telle dépendance préfèrent les jeux en réseau et les salles de jeux. Pour eux, une telle activité n’est pas tant une drogue qu’une compétition. Cette forme est moins nocive pour la psyché que la forme individualisée.

Symptômes de l’addiction au jeu:

  • L’un des principaux symptômes est l’irritation qui se produit en réponse à la nécessité de se retirer d’une activité favorite. Lorsque le jeu reprend, il y a une élévation émotionnelle immédiate;
  • l’incapacité de prévoir quand une session se terminera (le joueur la reportera encore et encore);
  • l’ordinateur/les cartes/la machine à sous devient le centre de la vie, donc quand on communique avec les autres, le plus intéressant est de discuter de son jeu préféré;
  • au fur et à mesure que la dépendance progresse, l’adaptation sociale, professionnelle et familiale de la personne est violée: elle oublie le travail et les affaires domestiques, les études (elle se désintéresse de toute activité autre que le jeu);
  • le joueur mange souvent sans s’éloigner de l’écran/la table de jeu ou de la machine, néglige son hygiène personnelle, dort moins et, par conséquent, les sessions de jeu s’allongent.

Pourquoi les gens deviennent dépendants?

Il existe quelques facteurs pour développer et établir la dépendance au jeu.

L’illusion que vous pouvez contrôler la chance.

Il y a un élément sur lequel l’homme n’a aucun pouvoir: le hasard. Avec cela, l’intelligence et l’habileté ne comptent pas. Cependant, face au jeu, le joueur fait spontanément appel à son intellect, comme s’il s’agissait d’un jeu d’adresse. Mais c’est pour rien.

Le profit qui attire.

Les émotions du jeu sont très attrayantes. Tout le monde aime gagner, et il a été démontré que le souvenir de la victoire est plus vif que celui de la défaite.

La fièvre du jeu.

La grande majorité des joueurs en difficulté sont passés par une phase de gain lors de leur première expérience de jeu.

La croyance que la chance viendra.

De plus en plus, un joueur s’adonne à cette activité, qui repose entièrement sur le jeu, ne nécessite aucune compétence et dont les statistiques prouvent que les gains se soldent toujours par un résultat négatif.

Comment les gens deviennent dépendants?

Les stades de la dépendance au jeu:

1) Le stade des « gains » (début de la maladie)

L’addiction au jeu commence après quelques gros gains d’affilée. Une personne commence à s’entraîner fréquemment à l’ordinateur/aux jeux de hasard après avoir remporté des victoires importantes ou en avoir tiré un revenu monétaire – puis vient une période pendant laquelle les séances de jeu deviennent plus fréquentes. Parallèlement, la taille des paris augmente, les gains alternent avec les échecs.

2) Le stade des « pertes » ( l’envie de jouer est déjà visible).

L’apparition dans les salles d’ordinateurs et de jeux devient systématique. Son voyage du casino s’est accompagné de pensées de petits paris (seulement une partie de l’argent disponible). Par conséquent, tout l’argent est perdu. Le joueur commence à chercher une occasion de « revenir »: il prend des sessions supplémentaires d’Internet et emprunte de l’argent pour parier.

3) Le stade du désespoir (la dépendance proprement dite).

Avec le développement constant de la dépendance au jeu, les relations avec les parents et les amis se détériorent. Les proches se détournent du joueur, la famille refuse de payer les dettes et les crédits. La compréhension de ce qui se passe se fait progressivement. Il y a des périodes sans jeux (le plus souvent par manque d’argent), et il y a un sentiment trompeur de victoire sur la dépendance.

Conseils pour faire attention pendant le jeu

Il faut faire très attention à ne pas devenir dépendant du jeu. Nous vous proposons de telles actions:

📌 1. Accepter la responsabilité. Le problème est dans une personne, pas dans le jeu.

📌 2. Déterminer le degré de dépendance, l’influence du jeu. Combien d’heures par jour passez-vous à jouer? Vous passez le week-end avec des amis? Quand avez-vous lu un livre pour la dernière fois? Identifier les effets négatifs de cette dépendance vous aidera à vous concentrer sur les améliorations positives.

📌 3. Ne rejettez pas la faute sur les autres. De cette façon, vous ne résoudrez jamais le problème. Bien sûr, vous pouvez blâmer l’industrie du jeu ou les sociétés de jeu, mais comment cela vous aide à l’avenir? La grande majorité des joueurs ne dépendent pas des jeux informatiques, car ils en sont responsables.

📌 4. Gardez une bonne humeur. Il est très important d’être conscient des conséquences négatives de la dépendance, mais en même temps, vous devez regarder l’avenir de manière positive, il faut en tenir à vos propres objectifs et espérer que des progrès seront réalisés pour vaincre la dépendance.

📌 5. Fixez vos propres limites. Si vous décidez que vous avez une heure par jour pour jouer, alors tenez-vous à cette règle. Choisissez vos jeux objectivement! Si vous jouez à un jeu qui nécessite de nombreuses heures de jeu entre les sauvegardes, vous devriez probablement choisir un autre jeu ou un genre de jeu différent.

📌 6. Calculez le nombre d’heures par semaine que vous consacrez au jeu. Cela inclut le temps passé à lire des guides, à regarder des vidéos et à discuter du jeu dans la vie réelle. Il faut toujours arrondir ce chiffre. Si vous avez plus de 25 heures, vous avez des problèmes.

📌 7. Demandez à vos proches de vous aider. Vous devez vous assurer que vous ne dépassez pas votre limite de jour.

Comment se défendre de la dépendance du jeu

Pour prévenir la dépendance, il convient d’exclure les ordinateurs et autres gadgets, ainsi que les possibilités de jouer aux jeux de hasard ou aux machines à sous. En outre, pour prévenir, il faudrait résoudre les problèmes du joueur débutant, car il est possible que ce soit à partir des problèmes existants que le futur joueur veuille s’échapper par une immersion dans le monde virtuel. Bien sûr, si le joueur novice est un adulte, il doit d’abord essayer de faire face à sa dépendance croissante. Mais si un enfant ou un adolescent devient joueur, il ne peut pas se passer de l’aide d’adultes proches de lui. Pour lui, tout problème devient presque « la fin du monde » et seul un adulte peut le résoudre sans nuire à la psyché immature de l’enfant. Il est important de s’en souvenir et de ne pas laisser la vie de l’enfant se dérouler toute seule, lui permettant de rester assis pendant des heures dans des gadgets.

N’oubliez pas qu’en blâmant l’enfant, vous pouvez le rendre agressif. Il s’enfermera et, à l’inverse, entrera plus vite dans le monde virtuel des jeux. Il est possible de persuader l’enfant de parler au psychologue, car il est souvent beaucoup plus facile pour des étrangers de déterrer l’âme que pour une personne proche.

Les Casinos et les joueurs dépendants

Aujourd’hui, le casino tente très activement d’attirer ses utilisateurs. Mais ils ne doivent pas les retenir à tout prix.
Afin de ne pas devenir dépendant des casinos en ligne il faut que:

  • tous les joueurs doivent être en mesure de quitter eux-mêmes les sites de casino en ligne.
  • les joueurs doivent fixer des limites de mise maximales en termes de temps et d’argent.
  • un test d’auto-évaluation de la dépendance au jeu devrait être disponible

Aujourd’hui, le casino investit beaucoup d’argent dans la publicité. Il peut être consulté sur n’importe quel site. Vous devez bien comprendre qu’il s’agit d’astuces de marketing pour attirer le plus grand nombre de personnes possible et donc ne pas céder.

Défendre de prédélinquants

Les psychologues et les médecins ne recommandent pas de mettre un enfant de moins de 4 ans derrière un ordinateur. Dès l’âge de 5-6 ans, vous pouvez inclure des jeux éducatifs pour enfants pendant une demi-heure, mais pas longtemps – 20 à 30 minutes. Les enfants à partir de 7 ans peuvent passer 60 minutes à l’ordinateur sans nuire à leur santé. Dans 10-12 ans – 2 heures, les enfants de moins de 16 ans – pas plus de quatre heures.

Selon la recherche médicale moderne, les jeux informatiques sont à l’origine de centaines de maladies. Selon les médecins, si un enfant s’assoit devant l’ordinateur sans contrôle, il est confronté au développement de l’hypodynamie. Après tout, le corps de l’enfant a besoin de mouvement. En raison de la longue immobilité de l’enfant, sa santé se détériore. Ainsi, il y a une violation de la posture, ce qui entraîne des modifications du squelette, une altération de la circulation, de la respiration et de la digestion, une vision « tombante », des problèmes de surcharge pondérale.

🔎 Qui peut vous aider?

Il existe des organisations qui peuvent aider les accros au jeu. Nous allons en parler maintenant.

GamCare offre un soutien, des informations et des conseils gratuits et confidentiels sur le jeu problématique, soit par téléphone (Helpline), soit en ligne (NetLine). Elle peut également vous orienter vers des forums de discussion et vous fournir des informations imprimées en fonction de vos besoins et du moment où vous en avez besoin. Le personnel expérimenté de la ligne d’assistance téléphonique peut vous fournir des informations et des conseils, vous orienter vers d’autres sources d’aide et vous indiquer ce qui est disponible localement. Il peut s’agir de vous orienter vers des sources d’aide en matière de conseils sur l’argent et les dettes, ainsi que d’identifier d’autres formes d’aide personnelle appropriées, telles que des conseils et un soutien en cas de crise.

BeGambleAware est la principale organisation caritative du Royaume-Uni qui s’engage à réduire les méfaits liés au jeu. En tant qu’organisation caritative nationale indépendante, financée par les dons de l’industrie du jeu, GambleAware finance des services d’éducation, de prévention et de traitement et commande des recherches afin d’élargir la compréhension du public sur les dommages liés au jeu. L’objectif est d’empêcher les gens d’avoir des problèmes liés au jeu et de veiller à ce que ceux qui développent des problèmes reçoivent un traitement et un soutien rapides et efficaces.

Gamblers Anonymous est une association d’hommes et de femmes qui partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir de résoudre leur problème commun et d’aider les autres à faire de même.
Le site propose diverses aides pour le joueur compulsif, notamment un forum, un salon de discussion, de la documentation et surtout un outil de recherche de rencontres.

📍 Les websites utiles regionales

Pour vous faciliter la tâche, nous aimerions vous présenter des contacts de personnes qui peuvent vous aider Pour obtenir de l’aide ou des renseignements sur le traitement des jeux de hasard, contactez un des ces organizations:

Montre plus